Dans cette biographie courte, je vous emmène à la découverte d’Arthur Rimbaud : un bien curieux poète.

Jeune homme idéaliste, viveur, éternel insatisfait, son histoire, c’est surtout celle d’un homme qui voulait changer le monde en changeant le langage !

Arthur Rimbaud Biographie Courte

Arthur Rimbaud est une figure poétique majeure du XIXe siècle. Il incarne la création fulgurante et prodigieuse avec des poèmes considérés comme à la base du symbolisme. Sa relation avec Paul Verlaine a fait couler beaucoup d’encre, à l’instar de sa décision d’arrêter la poésie à 21 ans.

Biographie courte d’Arthur Rimbaud : Jeunesse et débuts

Grandir sans père

Arthur Rimbaud est né le 20 octobre 1854 à Charleville-Mézières.

Enfant, il connait une vie stricte. Son père, Frédéric Rimbaud, est militaire et impose une certaine discipline quand il est présent. C’est à dire assez peu souvent.

En 1860, alors qu’Arthur n’a que 6 ans, Frédéric Rimbaud abandonne définitivement sa femme et ses 5 enfants (Rimbaud est le second).

À partir de ce moment, Vitalie Rimbaud, sa mère, prend en charge la famille d’une main de fer. Elle s’attache à renvoyer une image de respectabilité malgré son difficile statut de mère célibataire.

Arthur Rimbaud Biographie Courte

Une rencontre capitale

Dès qu’il commence l’école, Rimbaud se révèle un excellent élève. Il obtient de nombreux premiers prix, surtout dans les disciplines littéraires.

Entré au collège, il gagne plusieurs prix d’excellence en littérature et latin. Le plus important d’entre eux est le concours académique que remporte le jeune Rimbaud en 1869.

C’est en 1870 qu’Arthur Rimbaud fait une rencontre qui va changer sa vie.

Et ce n’est pas Paul Verlaine.

Mais George Izambard, son professeur de rhétorique, à peine plus âgé que lui. Les deux hommes se lient d’amitié et le jeune professeur de 22 ans pousse Rimbaud vers la littérature. Il lui prête des ouvrages et l’incite à écrire des poèmes.

Peu à peu, Rimbaud s’extrait de la rude discipline maternelle et embrasse l’amour pour la littérature.

Georges Izambard

Les premières fugues

Première fugue et séjour à Douai

L’émancipation de Rimbaud du carcan familial le pousse à écrire à Théodore de Banville, chef de file du mouvement littéraire du Parnasse, pour le rejoindre. On voit déjà ici la volonté de devenir poète, volonté bien opposée aux idées de sa mère.

C’est ainsi qu’à la fin de l’été 1870, après une excellente année au cours de rhétorique de George Izambard, il fugue pour la première fois.

Fugue de courte durée car il est contrôlé sans billet à la Gare du Nord à Paris et placé en détention.

Son professeur paye sa caution et l’invite à passer quelques temps chez lui, à Douai.

Là-bas, il reste 3 semaines avant d’être raccompagné chez sa mère. En partant, il laisse 15 poèmes à un éditeur local : Paul Demeny. Ces poèmes seront appelé à devenir, plus tard, le fameux Cahier de Douai, au programme du Bac de Français 2024.

Deuxième fugue

À peine rentré, déjà reparti ! En octobre, Rimbaud fugue de nouveau. Il est à la recherche d’Izambard, engagé volontaire dans le conflit contre la Prusse.

Il retourne à Douai et donne 7 nouveaux poèmes à Paul Demeny, toujours dans l’espoir d’être édité.

Finalement, déçu dans ses espoirs de devenir journaliste, il est contraint de rentrer, une fois encore à Charleville.

Troisième fugue

Mais le jeune Rimbaud ne tient pas en place.

Il fugue en 1871 vers Paris pour rencontrer à la fois des communards et des poètes. Bien rapidement, il est obligé de retourner encore une fois chez sa mère, n’arrivant pas à subsister à Paris.

Biographie courte d’Arthur Rimbaud : Amour et poésie

Un tournant va s’opérer dans la vie personnelle et poétique d’Arthur Rimbaud, c’est le départ définitif de chez lui.

Depuis ses premiers poèmes, déjà, le style de Rimbaud change, se radicalise. Il devient plus abstrait, moins “subjectif” selon ses propres mots. Rimbaud a par ailleurs renié les poèmes qu’il avait laissé chez Paul Demeny.

C’est sa relation avec Paul Verlaine qui va lui permettre de quitter définitivement Charleville pour venir s’installer à la capitale et démarrer la carrière de poète dont il rêve.

Relation avec Paul Verlaine

Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

Rimbaud a déjà rencontré Verlaine brièvement lors d’une de son deuxième séjour dans le Nord. Sur le conseil de Paul Demeny, il entame avec lui une relation épistolaire, en quête d’abord d’un travail à Paris. Finalement, Verlaine l’invite chez lui en Septembre 1871.

“Venez chère grande âme, on vous appelle, on vous attend !”

Rapidement après l’arrivée du jeune poète chez Paul Verlaine, de 10 ans son ainé, et marié, commence une relation amoureuse chaotique entre les deux hommes.

Ils fréquentent les bars parisiens, écrivent ensemble, mais de cette période, ce sont surtout les excès de Rimbaud et ses provocations dans les cercles littéraires et intellectuels qui laissent leur trace.

Séparation brutale

Après une bagarre entre un Rimbaud ivre et un célèbre photographe, Étienne Carjat, Verlaine décide de l’éloigner de Paris pour calmer les tensions.

Les deux hommes partent donc ensemble en Angleterre et en Belgique.

Aventure pleine d’excès, tout aussi chaotique que leur vie à Paris d’où Rimbaud tirera l’inspiration de son récit personnel : Une saison en enfer.

L’aventure se finit mal.

Le 10 juillet 1873, à l’issue d’une dispute, Paul Verlaine, ivre, tire au pistolet sur Rimbaud et le blesse au poignet. On appelle cet événement le drame de Bruxelles. À son issue, Verlaine est condamné à 2 ans de prison.

Quel surnom Verlaine donne-t-il à Rimbaud ?

Verlaine donnait comme surnom à Arthur Rimbaud « l’homme aux semelles de vent », probablement en échos aux nombreuses fuites de son adolescence ainsi qu’au voyage que les deux hommes entreprennent de 1872 à 1873. Ce surnom lui sied particulièrement puisqu’il finira sa vie en voyage.

Une poésie de plus en plus abstraite

Si les premiers poèmes de Rimbaud sont encore assez figuratifs (bien qu’audacieux), le poète se tourne rapidement vers une poésie plus abstraite qui donnera naissance au Symbolisme.

En fait, dans son célèbre recueil des Illuminations, à la forme particulièrement innovante, Rimbaud renie sa poésie des débuts, celle qu’il avait laissé sous la forme de feuillets à Paul Demeny.

Pour lui, le poète doit accéder à un autre champ de vision, se faire le “voyant” du monde en déréglant les sens. Ce dérèglement passe par un rejet du figuratif et du subjectif dans le langage poétique. Il s’agit là d’accéder à un degré plus profond de réalité, idée centrale dans l’esthétique symboliste.

Pourquoi Rimbaud est un rebelle ?

Arthur Rimbaud est rebelle pour plusieurs raisons. D’abord, il s’enfuit de chez lui à plusieurs reprises. Ensuite, il s’engage dans une relation homosexuelle tumultueuse avec un père de famille de 10 ans son ainé. Enfin, il brise les codes poétiques, puis renonce soudainement à la poésie.

Quel est le mouvement littéraire de Rimbaud ?

Arthur Rimbaud a d’abord été proche du mouvement du Parnasse avant de devenir le précurseur du Symbolisme. En effet, sa poésie cherche à atteindre un nouveau degré de réalité, plus spirituel, par le biais des symboles, jeux d’échos et de correspondances dans le langage.

Biographie courte d’Arthur Rimbaud : Le renoncement

On l’a dit, Arthur Rimbaud était idéaliste. Et c’est peut-être face à son échec à se faire le poète “voyant” qu’il décide de tout arrêter.

Abandon de la poésie

À l’âge de 21 ans seulement, Arthur Rimbaud arrête définitivement la poésie. Il ne publie plus le moindre vers.

On a pu dire que ce désamour pour la poésie faisait suite à l’échec de sa relation amoureuse et créatrice avec Verlaine. Et c’est peut-être vrai.

On a pu dire que ce désamour pour la poésie faisait suite au constat du jeune homme qu’il ne parvenait pas à révolutionner le langage comme il l’aurait voulu. Et c’est peut-être vrai.

Ce qui compte, c’est que par cet acte symbolique, Arthur Rimbaud marque l’histoire de la poésie en devenant l’image de la fulgurance poétique : grand poète à 18 ans, retraité à 21 ans.

Voyage et trafic d’armes

Mais les maigres revenus de ses poèmes ne lui permettent pas de vivre le restant de ses jours sans travailler.

Ainsi, Rimbaud s’engage dans une nouvelle vie d’aventures.

Il devient commerçant, voyage beaucoup, tient des comptoirs de troc en orient, disparait.

Il a même une brève expérience avec le trafic d’armes en Éthiopie, ce qui participe à renforcer sa légende de poète-aventurier.

Mort prématurée

Hélas, rien ne dure éternellement. Et Rimbaud, de par sa fulgurance n’était pas fait pour vivre vieux.

À l’âge de 37 ans, en 1891, une tumeur au genou l’oblige à revenir de ses voyages.

Il reçoit quelques soins chez sa mère, puis repart en Afrique. Mais rapidement il doit revenir à Marseille pour être hospitalisé.

En juin 1891, il est amputé. Hélas, la blessure est si grave qu’il meurt le 10 novembre 1891.

Découvrir Arthur Rimbaud Autrement

Vous voulez découvrir Arthur Rimbaud d’une manière un peu plus personnelle ?

Sa vie se rapproche d’un roman et est loin d’être ennuyeuse.

Aussi, je vous recommande la lecture de ce court roman : Arthur Rimbaud – Le Voleur de Feu, Sarah Cohen-Scali, 1994.

Arthur Rimbaud Biographie Courte

Très facile d’accès, il narre les jeunes années d’Arthur Rimbaud dans un style fluide, et en seulement 256 pages !

Et pour découvrir Rimbaud par ses poèmes, c’est par ici : Arthur Rimbaud Poèmes.

Conclusion

Arthur Rimbaud a eu une vie riche et dense. En seulement 37 années, il s’est forgé un statut d’icône de la jeunesse et de la poésie.

En 2023, il intègre le programme d’oeuvres imposées pour le bac de français avec son recueil de jeunesse : Cahier de Douai.

J’espère que cette courte biographie d’Arthur Rimbaud sera utile aux très nombreux élèves qui travailleront sur sa poésie pour préparer leur Bac.

Pour trouver d’autres ressources sur Arthur Rimbaud, n’hésitez pas à visiter la catégorie dédiée à ce poète sur le site ! Vous y trouverez fiches de lecture, dissertations, commentaires, explications linéaires …

Pour finir, revenons aux fondamentaux en essayant de dégager l’essentiel sur ce poète hors-normes !

Pourquoi Arthur Rimbaud est célèbre ?

Rimbaud est célèbre pour ses excès, ses frasques, et surtout pour sa poésie. On s’attache à son histoire de commerce et de trafic d’armes comme à une aventure folle, on est fasciné par sa relation avec Verlaine, et on relit toujours ses poèmes hors du temps, à la langue inimitable !

Besoin d’une aide personnalisée ?

Je propose également des cours particuliers pour tous niveaux :

  • Préparation d’examens
  • Stages méthodologiques
  • Révisions culture littéraire
  • Grammaire et orthographe
  • Et bien d’autres possibilités

Le tout en 100% distanciel (par WebCam) à partir de 30 euros / heure.

N’hésitez pas à me contacter ([email protected]) pour davantage de renseignements, et pour réserver votre premier cours !

Recommended Articles

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *