Pour préparer le bac de français, voici une courte biographie de George Sand : l’une des écrivaines françaises les plus importantes.

Figure intellectuelle majeure du XIXe siècle, elle fréquente et accueille chez elle de nombreux artistes et produit une oeuvre vaste et variée.

Biographie courte de George Sand : Jeunesse et formation

George Sand Biographie Courte

Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil, plus connue sous le pseudonyme masculin de George Sand, nait en 1804 à Paris.

Elle vit dans cette ville pendant 4 ans jusqu’en 1808. Sa mère l’amène ensuite à la campagne dans l’Indre à la suite de la mort de son père, Maurice Dupin, et de son petit frère, âgé de quelques mois seulement.

L’éducation de la jeune fille est prise en charge par sa grand-mère paternelle qui la fait instruire par un précepteur, puis dans un couvent.

La jeune Aurore et sa grand-mère sont très proches, et cette dernière lui fait découvrir des lectures importantes pour elle : Rousseau, Voltaire et d’autres philosophes des Lumières.

Élevée par une femme érudite et libre, George Sand s’intéresse à de nombreux auteurs et développe un goût prononcé pour la philosophie et la littérature. Elle se forge elle-même une solide culture par la lecture d’auteurs comme Chateaubriand, Aristote, Montaigne, Leibniz et de nombreux autres …

En 1821, la grand-mère d’Aurore meurt et la laisse seule légataire de ses biens. Après une dispute familiale, elle repart finalement vivre avec sa mère à Paris.

Biographie courte de George Sand : Mariage et prise d’autonomie

George Sand Biographie Courte

En 1822, la jeune femme rencontre François Casimir Dudevant qu’elle épouse la même année. Les nouveaux époux ont un fils en 1823, puis une fille, quelques années plus tard, en 1828.

Mais rapidement l’amour des débuts s’efface et Aurore Dupin réalise qu’elle n’aime pas son mari. Elle est sous sa tutelle, et il se montre souvent injuste avec elle. De plus, il ne partage pas ses centres d’intérêt et elle le trouve inculte.

Elle entretient des relations avec d’autres hommes et finit par quitter son mari. Le tribunal se prononce pour elle, notamment au vu des mauvais traitements avérés qui lui sont infligés par François Casimir Dudevant et des dépenses importantes de ce dernier. Elle est donc émancipée de sa tutelle.

D’où vient le nom George Sand ?

Au début des années 1830, alors qu’elle est encore avec son mari, Georges Sand affiche une liaison avec un certain Jules Sandeau.

Les deux amants se lancent dans le journalisme et Aurore commence à s’intéresser à la politique. Dans les mêmes années elle publie avec lui un roman sous le pseudonyme de J. Sand. C’est en modifiant cette base que naîtra le célèbre nom de George Sand, sous lequel elle publiera toute sa carrière.

Début d’une grande carrière :

La carrière de George Sand est difficile à résumer car elle est variée et longue. Elle publie ses premiers romans au début des années 30 (Indiana et Melchior en 1832, Lélia en 1833). Déjà elle s’intéresse à des genres aussi différents que la poésie, le roman, la nouvelle et le théâtre.

Elle participe à La Revue des Deux Mondes (revue littéraire), ce qui lui permet d’intégrer plusieurs cercles littéraires et journalistiques. Rapidement, plusieurs écrivains reconnus comme Sainte-Beuve et Chateaubriand saluent son talent d’écrivaine.

Elle s’intéresse entre autres aux thèmes de l’amour et de la place de la femme dans la société. Dès le début de sa carrière, elle fait le choix de s’habiller en homme avec un costume qu’elle trouve moins cher et plus pratique qu’une tenue féminine. Cela fait partie des éléments qui contribuent à sa légende.

Biographie courte : George Sand dans la société

George Sand n’est pas un écrivain ascète, retranché dans un obscur bureau. Elle fréquente et héberge des salons. On y voit notamment Liszt, Flaubert, Dumas, Balzac, Delacroix …

Elle est également connue pour ses correspondances riches avec de grands auteurs et amis comme Flaubert, Hugo ou encore Musset.

Mais l’écrivaine ne plait pas à tout le monde. Elle est par exemple durement critiquée par Barbey d’Aurevilly et Baudelaire qui va jusqu’à écrire à son sujet qu’elle est une “latrine”, entre autres délicatesses… De manière générale, de nombreux artistes mettent en doute ses talents littéraires.

Enfin, George Sand est aussi une femme de passions. Elle est connue pour ses relations avec Alfred de Musset, avec qui elle voyage en Italie, puis avec Frédéric Chopin, avec qui elle part à Majorque.

Quelles idées défend George Sand ?

Tout au long de sa vie, George Sand défend des idées féministes comme le droit au divorce et l’autonomie des femmes. Elle mène à ce titre une vie exemplaire puisqu’elle restera toujours, après sa séparation, une femme émancipée, faisant fi des conventions sociales de son époque.

Elle est également proche des idées socialistes de son temps, des principes égalitaires de la seconde république, et des principes éducatifs des philosophes des Lumières. Pour elle, le peuple doit être éduqué pour conquérir sa souveraineté.

Biographie courte de George Sand : Fin de vie et postérité

Comme beaucoup, elle est déçue de l’issue de la révolution de 1848. Elle se met alors à écrire des romans au cadre champêtre et paysan, largement inspiré de son amour pour la campagne de sa jeunesse.

Cependant, l’écrivaine ne quitte pas complètement la politique, puisqu’elle condamnera, en 1871, la Commune de Paris, qu’elle considère source de désordre public.

George Sand meurt en 1876, dans la maison où elle a grandi à Nohant.

Elle laisse derrière elle un héritage littéraire considérable. Figure importante du mouvement romantique, elle a écrit plus de 70 romans, et 50 volumes d’oeuvres variées, du conte à la nouvelle, de la poésie au théâtre.

Aujourd’hui, on pense à elle pour ses romans lyriques intenses, son attachement à la campagne où elle a grandi, ses engagements politiques et ses amants célèbres.

Au bruit de son nom, c’est l’image d’une féministe libérée qui apparaît et prédomine, celle d’une amante insoumise et passionnée. Pour autant, il ne faut pas en oublier son talent littéraire, qui a su impressionner les plus grands dès ses premiers textes.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Besoin d’une aide personnalisée ?

Je propose également des cours particuliers pour tous niveaux :

  • Préparation d’examens
  • Stages méthodologiques
  • Révisions culture littéraire
  • Grammaire et orthographe
  • Et bien d’autres possibilités

Le tout en 100% distanciel (par WebCam) à partir de 30 euros / heure.

N’hésitez pas à me contacter ([email protected]) pour davantage de renseignements, et pour réserver votre premier cours !

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *