Vous êtes nombreux à vous poser cette question : pourquoi faire un commentaire de texte.

On fait des équations en math pour développer son esprit logique.

On append l’anglais parce que c’est la langue internationale.

On fait de l’économie pour comprendre la société.

Mais pourquoi le commentaire composé ?

Le commentaire composé permet de former votre esprit à raisonner sur le fonctionnement et les possibilités de la langue française. En analysant de manière structurée les textes, vous améliorez votre maîtrise de la langue et vous développez vos possibilités de réflexion.

Pourquoi faire un commentaire de texte ?

Quelle est l’origine du mot commentaire ?

Le commentaire a une origine ancienne et complexe.

Au départ, il ne porte pas sur une analyse stylistique, mais sémantique (du sens) des textes. On retrouve ce qui s’apparente au commentaire à l’époque grecque Hellénistique où les élèves rhétoriciens commentent les textes d’Homère.

La tradition juive du commentaire biblique rencontre au début du Moyen Âge celle des commentaires rhétoriques et donne un nouveau modèle de commentaire, sur les philosophes antiques.

Au XIV siècle, le mouvement de l’Humanisme applique pour la première fois les méthodes de commentaire à des textes proprement littéraires. C’est ce qui se rapproche le plus de notre commentaire littéraire actuel.

Le commentaire moderne :

C’est à la fin du XIXe siècle qu’apparait l’explication de texte, en réponse aux difficultés de compréhension des élèves face aux textes classiques. Peu à peu, l’exercice prend de l’importance, notamment au début du XXe siècle où il se généralise dans les classes de l’enseignement public.

C’est en 1972 que le commentaire littéraire est inscrit au programme du Baccalauréat.

Il est d’abord appelé “commentaire de texte”, puis “commentaire composé”, et enfin “commentaire littéraire”, mais l’essence de l’épreuve reste la même : rendre compte du sens d’un texte, et de la construction stylistique permettant d’aboutir à ce sens.

Source : Article de Wikipédia sur le commentaire de texte

Pourquoi faire un commentaire de texte est demandé au bac de français ?

Le commentaire composé (maintenant appelé commentaire littéraire) est une épreuve complexe qui mobilise plusieurs compétence de l’élève. Ainsi, l’examinateur peut évaluer sur une même copie de nombreuses compétences théoriquement acquises durant l’enseignement secondaire.

Quelles sont les compétences évaluées dans le commentaire littéraire ?

Répondre à cette question permet aussi de répondre à la question suivante : comment faire un bon comment commentaire ?

Les compétences prises en compte dans l’évaluation du commentaire littéraire sont les suivantes :

  • Compétences rédactionnelles et lexicales
  • Compétences de compréhension
  • Compétences d’organisation et de raisonnement structuré
  • Compétences d’observation
  • Culture générale et littéraire
  • Compétences d’analyse métatextuelle (déconstruire un texte pour observer son fonctionnement)
Compétences requises pour le commentaire littéraire

Ces différentes compétences s’articulent autour de la lecture faite d’un passage proposé, et de l’analyse qui en est proposée par l’élève.

Ainsi, le premier critère de correction est : l’élève a-t-il acquis un lexique suffisant pour exprimer une pensée précise et nuancée ? Est-il capable d’user d’une syntaxe correcte pour déployer ce lexique ?

Compétences de compréhension :

Le correcteur va ensuite chercher à voir si l’élève a compris le sens du texte. Il va aussi s’assurer qu’aucune des couches de sens n’a échappé au candidat. En effet, il y a souvent le sens premier, ce qui est raconté, et un ou plusieurs sens “sous-entendus”.

Compétences d’organisation et de raisonnement structuré :

L’élève doit rendre compte de sa lecture du texte dans un raisonnement structuré.

La structure du commentaire littéraire est en effet un point d’évaluation strict. La présentation de la copie doit manifester visuellement l’organisation de la pensée du candidat. Une copie en bazar, c’est une pensée mal structurée.

Compétences d’observation et d’analyse :

Le candidat est également évalué sur sa capacité à formuler des analyse précises et des hypothèses de lecture appuyées sur une observation rigoureuse du texte.

C’est cette capacité à articuler ce qui est écrit avec l’analyse qu’il en propose qui permet à l’élève de démontrer qu’il est capable d’observer un texte et d’en commenter le fonctionnement.

Culture générale :

Enfin, est évaluée la culture générale du candidat : a-t-il été capable de présenter l’auteur, son mouvement littéraire, le contexte d’écriture du texte ? Ces éléments culturels ne sont pas simplement anecdotiques, ils doivent permettre de mener une analyse juste du texte, d’éviter les contresens et les anachronismes.

Alors pourquoi faire un commentaire de texte ?

Vous l’aurez compris, le commentaire littéraire est tout sauf un exercice stérile d’analyse d’un objet dépourvu d’intérêt.

Lors de l’épreuve écrite du bac de français, il est l’aboutissement d’un travail culturel, fonctionnel et analytique de la langue française sur plusieurs années.

Le commentaire de texte permet, dans son exercice régulier, de mieux posséder les subtilités de la langue, et ses possibilités d’expression. En effet, c’est en observant des textes variés ayant pour point commun un usage particulier de la langue française et de sa diversité que l’élève appréhende les possibilité que lui offre le langage.

Le commentaire littéraire a donc aussi comme fin d’inciter les élèves à réemployer des structures analysées et de faire de l’analyse un automatisme au quotidien, car le langage, loin devant l’image, reste le vecteur principal de communication dans notre société.

Savoir déconstruire un énoncé, comprendre son sens, son objectif, et les outils qui servent cet objectif est une compétence essentielle dans une société de surinformation et de surmédiatisation.

Pour formuler cette idée simplement : la pratique régulière du commentaire composé permet aux élèves de mieux posséder leur langage, de comprendre ses possibilités.

Ils peuvent ainsi d’une part les réemployer pour développer leur pensée et leur communication, et d’autre part les repérer dans les énoncés écrits de tout type pour être acteurs et non victimes du langage.

Conclusion :

Le commentaire de texte est un exercice qui se maintient au programme du bac depuis des générations et qui traversent les réformes éducatives.

Cela pour la raison qu’il est un exercice essentiel de synthèse des compétences acquises tout au long de la scolarité par les élèves. Il permet enfin d’ouvrir aux élèves une fenêtre sur les infinies possibilités du langage.

C’est une invitation à interroger tout énoncé écrit ou oral, à chercher le ou les sens sous la surface, et à comprendre que la langue structure la pensée. Sans maîtrise du langage, pas de pensée ni de réflexion ; et il est inutile de démontrer l’importance de la pensée, n’est-ce-pas ?

Articles qui pourraient vous intéresser :

Besoin d’une aide personnalisée ?

Je propose également des cours particuliers pour tous niveaux :

  • Préparation d’examens
  • Stages méthodologiques
  • Révisions culture littéraire
  • Grammaire et orthographe
  • Et bien d’autres possibilités

Le tout en 100% distanciel (par WebCam) à partir de 30 euros / heure.

N’hésitez pas à me contacter ([email protected]) pour davantage de renseignements, et pour réserver votre premier cours !

Recommended Articles

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *